Nous allons nous concentrer sur un sujet qui revient aujourd’hui beaucoup sur le web, le m-commerce. En effet, avec l’augmentation du trafic sur mobile, le m-commerce est devenu l’un des principaux leviers de croissance à prendre en compte pour le développement de votre entreprise. Dans la stratégie multicanale que choisissent beaucoup d’entreprises aujourd’hui, le m-commerce est devenu un canal très important.

 

Le m-commerce, qu’est ce que c’est ?

Le m-commerce est le prolongement direct du e-commerce, ou plutôt son petit frère, et est voué à grandir très rapidement. Le m-commerce est la présence optimisée de sa boutique sur les terminaux mobiles. Il y a aujourd’hui plusieurs formes de présence sur mobile, du site web responsive à l’application mobile (Apple, Android, etc.). Il faut développer ces différentes approches suivant le type de votre clientèle, afin de vous adresser à chaque mobinaute, de celui qui souhaitera avoir votre application sur sa première page de smartphone jusqu’à celui qui vient occasionnellement et préfère utiliser votre site optimisé pour mobile plutôt qu’utiliser sa mémoire de téléphone pour y installer votre application. Il faut savoir qu’à ce jour, la navigation sur mobile et tablette atteint 51,3% en 2016*, dépassant ainsi la navigation sur desktop.

 

Quelques chiffres :

Aujourd’hui, beaucoup de boutiques en ligne ont décidé de se lancer dans le m-commerce, et celles ayant bien optimisé leur présence sur le mobile réalisent 7% de leur chiffre d’affaires via ce canal de vente. Les internautes passent en moyenne 1h41* par jour à naviguer sur internet sur leur mobile, ce qui représente environ 50% du temps total. De plus, aujourd’hui, le m-commerce représente plus d’¼ du chiffre d’affaires du e-commerce.

 

Alors, quelle(s) stratégie(s) adopter ?

Votre site en responsive :

Pour convertir vos clients sur mobile, il est nécessaire d’envisager plusieurs changements dans votre boutique en ligne. Vous devrez d’abord optimiser votre site pour qu’il soit responsive (accessible sur mobile, ergonomique et visuellement agréable). C’est une phase très importante, car beaucoup d’internautes commencent leur sélection d’articles et visualisent les différents sites sur mobile, puis finalisent leur achat sur un autre écran, généralement sur ordinateur.

Votre site en applications smartphone:

Aujourd’hui, de nombreuses boutiques d’applications, ou “store” existent sur smartphone, et il est nécessaire que vous soyez présent sur un maximum d’entre elles, et notamment sur l’App Store d’Apple, Android Market, Google Play et Windows Store.

Votre présence sur mobile, sans passer par ces moyens :

Si vous ne pouvez pas saisir l’opportunité d’avoir un site web responsive ou une application smartphone, alors optez pour cette troisième solution qui peut être très efficace. Les “stores” d’application mobile sont assez nombreux, et le nombre d’applications présentes le sont encore plus. Vous pouvez alors choisir des types d’applications moyennement connues ou très connues et créer un partenariat. Cela est surtout utile pour les e-commerçants qui possèdent également des boutiques physiques. Faites alors un partenariat avec une application de “bons plans à proximité” et ajoutez-y votre boutique physique en y mettant un lien dans la description. En plus de vous faire connaître, vous attirez des prospects et pourrez peut-être les convertir en clients. Si vous êtes un pure player, vous pouvez mettre en place un partenariat avec une application complémentaire de la vôtre déjà présente dans les différents stores existants et lui demander de vous créer un lien renvoyant vers votre site web ou votre blog.

 

Le m-commerce, pour quelle cible ?

Le m-commerce s’adresse à tous les possesseurs de smartphones et de tablettes. 62% de la population française a un smartphone, et on retrouve particulièrement une cible importante, avec un pouvoir d’achat intéressant pour les e-commerçants, qui sont les 25 – 34 ans, tranche d’âge jeune et active, souvent “accro” aux nouvelles technologies et aux nouvelles solutions mobiles.
Le m-commerce, c’est plus de 3 millions d’acheteurs en France, alors il ne vous reste plus qu’à appliquer nos conseils pour atteindre ces prospects potentiels. Si vous avez des questions sur le m-commerce, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en dessous de cet article, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Sources :
*http://www.blogdumoderateur.com/navigation-mobile-depasse-desktop/