Décryptage : les chaînes YouTube de marques inspirantes

Décryptage : les chaînes YouTube de marques inspirantes

Aujourd’hui, YouTube est devenu à raison le terrain de jeu de favori de nombreuses marques, qu’elles soient mondialement connues ou non. Elles y lancent une à une leur chaîne YouTube d’entreprise qui leur permet de poster des vidéos au nom de leur marque, de présenter des contenus commerciaux mais également de développer leur capital sympathie grâce à des vidéos plus originales faisant appel ou non aux influenceurs du web. Dans un précédent article, nous vous avions expliqué comment créer une chaîne YouTube. Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir des exemples de marques qui ont su créer un concept singulier et suscitant un véritable engouement chez les internautes.

 

Rendre autonome le consommateur

Pour se renseigner avant d’acheter ou pour apprendre comment se servir de certains produits, les internautes sont constamment en quête de conseils et d’informations sur internet, que ce soit via des forums, YouTube ou les réseaux sociaux. Les marques l’ont bien compris et s’efforcent par tous les moyens d’apporter elles-mêmes des conseils pour centraliser et contrôler l’information. En plus d’instruire les consommateurs, elles cherchent à prouver leur expertise dans leur domaine et gagner la confiance de potentiels clients. Le format vidéo, plus ludique et concret que les interminables notices d’utilisation, s’adapte parfaitement à cet objectif et comme vous le savez, YouTube regorge ainsi de tutoriels et de conseils produits réalisés par les YouTubeurs. Voici l’exemple de 3 marques qui informent leur communauté et développent ainsi leur image de marque :

Yves Rocher : des conseils beauté pour accompagner au quotidien

L’entreprise Yves Rocher, spécialiste de cosmétiques, a lancé une chaîne YouTube sur laquelle on peut trouver des vidéos tutos qui présentent les produits de la marque en situation. Yves Rocher a choisi d’apporter grâce à sa chaîne une vraie valeur ajoutée à ses clients en leur livrant des conseils pour utiliser les produits qu’elle vend. Le petit plus, c’est l’apparition dans certaines vidéos d’influenceurs du web qui viennent partager avec les internautes leur savoir-faire, leur passion et leur expérience. Cette stratégie fait d’Yves Rocher un acteur proche de ses consommateurs aussi sympathique qu’expert dans son domaine.
https://www.youtube.com/user/YvesRocherFrance

T’as pas du gloss : les astuces d’une YouTubeuse beauté française au service d’une marque

Gemey-Maybelline a décidé de faire appel à la YouTubeuse EnjoyPhoenix pour un rendez-vous tous les jeudis, au cours duquel elle présente des astuces, des tutos et des conseils beauté, en utilisant exclusivement les produits de la marque avec qui elle collabore. L’objectif de la marque était de reconquérir la cible des jeunes femmes : pour cela, elle a étudié les touchpoints de la beauté et s’est aperçue que la si volatile génération Y était présente principalement sur YouTube où elle consommait des vidéos tutos. Gemey-Maybelline a donc fait appel à la YouTubeuse beauté française la plus influente dans ce domaine, EnjoyPhoenix, afin de créer et de diffuser des contenus exclusifs parfaitement adaptés aux attentes de sa cible. Marie Lopez avait carte blanche pour créer des vidéos en adéquation avec son univers et celui de la marque et très rapidement, le nombre d’abonnés a explosé puisqu’il est passé de 30 000 à 230 000 ! Ce choix a permis à Gemey-Maybelline de reconquérir le coeur de sa cible en investissant tout simplement le bon levier.
https://www.youtube.com/user/GemeyMaybellineFR

Leroy Merlin : des tutos pour démocratiser un secteur d’activité

Leroy Merlin avait comme contrainte de vendre des produits qui nécessitent a priori une réelle expérience dans le domaine. Son objectif était cependant de rendre accessible à tous l’univers des travaux, du jardinage ou de la peinture pour d’élargir sa cible. Afin de convaincre de potentiels clients que les travaux ne sont pas réservés qu’aux professionnels, Leroy Merlin a décidé d’initier sa cible aux différentes techniques de bricolage grâce à de nombreux tutos très détaillés qui accompagnent les internautes dans la réalisation de tous leurs projets, du plus simple au plus compliqué. Ce que l’on aime particulièrement, c’est l’unité graphique entre tous les tutoriels de la marque qui donne à la chaîne une vraie cohérence, le récapitulatif des outils en début de vidéo et le classement des tutos par difficulté. Grâce à ces vidéos très pédagogiques de mise en condition, Leroy Merlin a su démocratiser le bricolage et donc toucher plus de clients.
https://www.youtube.com/user/leroymerlinfr

 

Divertir grâce au format vidéo

Outre la recherche d’informations, les internautes utilisent également internet pour se divertir sans être assaillis par des contenus commerciaux. Après le succès des YouTubeurs comme Cyprien ou Norman, certaines entreprises ont choisi d’ancrer leur stratégie de marque sur l’humour et le divertissement pour répondre à ce besoin et développer leur image de marque.

Oasis : une web série humoristique qui oublie d’être commerciale

Oasis, la marque synonyme de rafraîchissement fruité, a lancé sur YouTube une web série divertissante dans laquelle elle met en scène ses très célèbres mascottes fruitées. Son but est de renforcer son image décontractée et joyeuse grâce à des petites histoires drôles et fraîches qui font sourire petits et grands. Dans l’exemple d’Oasis, la marque a délibérément fait le choix de ne pas mettre en scène ses produits pour cette web série, afin d’amuser simplement l’internaute et lui faire oublier qu’il regarde le contenu d’une marque. Un vrai bon point pour Oasis !
https://www.youtube.com/user/oasisfunchannel

 

Continuer le storytelling de la marque

Le principe du storytelling est de capter l’attention et de susciter l’émotion des consommateurs vis-à-vis d’une marque. C’est un procédé très utilisé par les entreprises qui souhaitent développer leur capital sympathie en faisant intervenir ou non des influenceurs du web. Par exemple, de nombreuses entreprises sont impliquées dans la défense de causes humanitaires ou sociales, et ces dernières font partie intégrante de leur communication traditionnelle. En choisissant de les mettre à l’honneur grâce au format vidéo qui est parfait pour faire naître l’émotion, les marques renforcent la puissance de leur message.

Always : la cause féminine que rien n’arrête

Dans sa stratégie de communication, Always met à l’honneur des femmes ordinaires qui deviennent inspirantes tant les obstacles qu’elles ont pu rencontrer au quotidien pour arriver au bout de leurs rêves ont été nombreux. Pour cela, la marque à décidé de réaliser une série de vidéos “coup de poing” sur sa chaîne Youtube d’entreprise, toutes intitulés #commeunefille, qui dénoncent certains stéréotypes sur les femmes. Grâce à ces témoignages, Always fait en sorte que chaque femme se retrouve dans ces histoires de vie et ait envie de poursuivre le combat pour l’égalité homme-femme au sein de la communauté Always.
https://www.youtube.com/user/AlwaysFRvideo

Nike : le dépassement de soi comme leitmotiv émotionnel

A l’occasion de la coupe du monde de football, Nike a utilisé sa chaîne pour mettre en avant une cause qui lui est chère : le dépassement de soi. La marque a donc posté une série de vidéos nommées “Risk Everything”, ayant toutes comme trame le dépassement de soi. La marque a su également s’entourer de footballeurs emblématiques tels que Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic comme ambassadeurs de cette action. On salue Nike qui, pour chacune de ses vidéos, sait mieux que quiconque créer l’émotion ainsi qu’un véritable sentiment d’appartenance grâce à des vidéos vraiment très qualitatives.
https://www.youtube.com/user/NikeFootball

 

Développer un capital sympathie auprès d’une cible élargie

De très nombreuses entreprises ont compris que les vidéos pouvaient les aider à améliorer leur image et valoriser leur marque. C’est le cas de Red Bull et Dior qui ont choisi deux angles très différents pour satisfaire le même besoin.

Red Bull : une identité 100% sportive qui prend le pas sur le produit

La marque a décidé de faire appel à des sportifs, dont certains de haut niveau, pour faire vivre sa chaîne YouTube d’entreprise et publier des vidéos d’événements ou d’exploits sportifs qui touchent une cible bien plus large que les consommateurs de Red Bull. Il ne s’agit à aucun moment d’évoquer les produits vendus mais bien de développer le capital sympathie de la marque et de l’associer à un mode de vie et à une identité sportive singulière. Ainsi, cela permet aux internautes de se projeter dans un univers fort et de garder en tête la marque sans avoir l’impression d’avoir eu affaire à un discours commercial agressif. Très bonne stratégie pour ancrer sa marque dans l’imaginaire collectif !
https://www.youtube.com/user/redbull

Dior : entrer dans l’intimité calfeutrée d’une marque de luxe

Sur sa chaîne YouTube, Dior nous transporte dans son univers en personnalisant l’ensemble de sa chaîne avec des codes et des repères visuels à son image. La marque y aborde différents thèmes dans ses vidéos qui nous font entrer dans les coulisses de l’entreprise : news, backstage, making of, coulisses de fabrication ou encore leçons de maquillage sont ainsi proposés aux abonnés. Dior se sert de sa chaîne YouTube pour se rapprocher des internautes, qu’ils soient clients ou non, en proposant des contenus qui répondent à l’envie des curieux d’en savoir plus sur cet univers d’ordinaire si fermé. Le fait de partager autant de contenus exclusifs et différents permet à Dior de renforcer son capital sympathie auprès d’un large public, et c’est ce que l’on vous encourage à faire pour votre propre marque.
https://www.youtube.com/user/Dior

Nous vous avons présenté un petit aperçu de chaînes YouTube de marque ayant su se différencier en tenant compte de leurs objectifs et des attentes du public. Il en existe encore beaucoup d’autres, alors n’hésitez pas à vous en inspirer pour vous lancer à votre tour ou à nous demander des conseils en commentaires pour créer vous aussi votre chaîne YouTube d’entreprise.

Les YouTubeuses beauté : l’histoire d’une réussite !

Les YouTubeuses beauté : l’histoire d’une réussite !

A l’heure où le digital chamboule de nombreux secteurs, les YouTubeurs et YouTubeuses, ces influenceurs partageant leurs avis et leur quotidien en vidéo sur YouTube, sont devenus incontournables dans la stratégie de communication de beaucoup d’entreprises. La beauté est l’un des secteurs qui a réellement tiré partie de ce nouveau phénomène. En effet, on trouve aujourd’hui plus de 700 millions de vidéos en rapport avec la beauté sur YouTube, ce qui classe donc ce secteur en 3ème position des domaines les plus représentés sur la plateforme ! Les YouTubeurs s’adressant à une cible attentive et déjà conquise, les marques de cosmétique ne peuvent plus ignorer ce nouveau levier. Nous vous expliquons dès maintenant ce qui a fait la réussite des YouTubeuses beauté.

 

Décryptage du succès des Youtubeuses Beauté

Dans le domaine de la beauté, nous pouvons affirmer que les marques ont perdu le monopole de la parole sur leurs produits au profit des YouTubeuses, qui font office d’expertes auxquelles se réfère plus que jamais le public. Mais quelles sont les raisons de ce grand changement ?

Dans un premier temps, il faut rappeler que 25% des achats de cosmétiques sont désormais faits en ligne, ce qui prouve combien le digital s’est intégré dans le processus d’achat des consommateurs en matière de beauté. De plus, les jeunes consomment de plus en plus de vidéos de format court, à la demande et particulièrement sur mobile.

En parallèle, les influenceurs du web ont fait leur apparition sur les plateformes vidéos telles que YouTube. En partageant leurs avis sur des produits, en donnant des conseils avisés, en filmant des tutoriels, et tout cela de manière très naturelle, ils se sont constitués une grande communauté de fans qui les suivent fidèlement. De jour en jour, leur influence n’a cessé d’augmenter, et c’est ainsi que les YouTubeurs se sont petit à petit imposés entre les consommateurs friands de conseils et les marques de cosmétiques. Le contexte de digitalisation croissant du secteur de la beauté les a par ailleurs bien aidé, car les consommateurs se retrouvant seuls face à leur écran recherchent des avis utiles avant d’acheter ! Ils se tournent donc naturellement vers les YouTubeuses beauté, puisque celles-ci leur apportent ce qu’ils recherchent. On peut dire, dans un certain sens, que les influenceurs du web se sont substitués aux conseillers de vente des boutiques physiques, tout en ayant l’aura supplémentaire de la “bonne copine” qui partage ses bons plans.

 

Travailler avec les YouTubeuses beauté : quels avantages ?

Si vous faites partie du secteur de la cosmétique, découvrez pourquoi il est intéressant de faire appel à des YouTubeuses spécialisées dans la domaine de la beauté pour un placement de produits ou une autre opération de collaboration.

Les YouTubeuses beauté apportent une caution à la marque présentée

Les YouTubeuses testent de très nombreux produits et donnent leurs avis sincères sur ces derniers. Elles sont considérées comme des expertes du secteur de la beauté. Lors d’un partenariat entre une marque et une YouTubeuse beauté, celle-ci apporte sa caution sur le produit qu’elle présente à sa communauté, c’est à dire qu’elle s’engage à ne le présenter que si le produit la satisfait. C’est sa réputation qui est jeu, elle se doit donc d’être sincère. Il est très appréciable pour une marque de bénéficier de l’approbation d’un influenceur qui authentifie la qualité de ses produits et confirme la bonne image de l’entreprise auprès des consommateurs. De même, le rapport entre une YouTubeuse beauté et sa communauté est très fort. Certaines abonnées les considèrent comme des grandes soeurs ou des amies et en font leurs modèles à qui elles font entièrement confiance. Ainsi, 82% des internautes trouvent que leurs avis sont utiles lors d’un acte d’achat.

Les YouTubeuses beauté travaillent sur un support adapté à une cible jeune

Comme nous l’avons expliqué plus haut, les jeunes de 15 à 35 ans consomment de plus en plus de vidéos et les YouTubeurs sont en totale adéquation avec ce public jeune et connecté. De plus, le format vidéo permet une proximité entre le YouTubeur et son  audience, proximité nécessaire pour mettre en place une relation de confiance avec ses abonnés. Ajoutons à cela le fait que 90% des informations transmises au cerveau sont visuelles et qu’elles sont intégrées 60 000 fois plus vite qu’un texte et vous comprendrez donc que YouTube n’a donc que des avantages pour mettre en avant une entreprise et ses produits !

Les YouTubeuses beauté ont un fabuleux pouvoir d’acquisition de clients

Grâce à l’expertise des YouTubeuses beauté, aux multiples possibilités du secteur de la beauté en matière de type de vidéos (tutoriel, haul, SWAP, DIY, empty products, etc.) ainsi que la confiance que leur accorde leur communauté, les YouTubeuses ont plus d’impact qu’un article dans un magazine féminin et même que la publicité traditionnelle. En partageant leur intimité et leur quotidien, les abonnés sont très proches de leurs YouTubeuses préférées auxquelles ils s’identifient et qu’ils prennent souvent pour modèle. Cela favorise le report de leur capital de confiance sur les marques présentées par les YouTubeuses, et c’est pourquoi elles possèdent un incroyable pouvoir de prescription. De plus, lors d’une étude réalisée par NPA Conseil, 9 personnes sur 10 déclarent avoir fait des achats suite à une vidéo sur YouTube, ce qui en termes de ROI à court terme est un avantage considérable pour les marques.

Les YouTubeuses beauté augmentent la visibilité d’une marque

En termes de visibilité, les YouTubeuses beauté sont imbattables ! Passionnées de cosmétiques et adorant partager leurs bonnes affaires, les YouTubeuses sont très actives sur les réseaux sociaux, ce qui accroît la visibilité d’un produit lors d’une collaboration. De plus, elles sont suivies par des millions de fans ce qui rend leur audience supérieure à  celle des médias traditionnels. Enfin, pour valoriser l’image d’une marque de cosmétiques sur les moteurs de recherche, passer par les YouTubeuses beauté est un très bon point. En effet, le format YouTube est de plus en plus présents dans les résultats de recherche, de quoi ravir les marques de cosmétiques.

Maintenant, vous connaissez tous les secrets de la réussite des YouTubeuses beauté : faites leur confiance, elles sont vos meilleures alliées en termes d’image, de visibilité et de ROI. Et si vous souhaitez mettre en place un partenariat avec l’une d’entre elle, confiez-nous votre projet : nous mettons à votre disposition notre savoir-faire, notre expérience et notre enthousiasme pour faire décoller toutes vos idées !

Pourquoi travailler sa stratégie de m-commerce ?

Pourquoi travailler sa stratégie de m-commerce ?

Nous allons nous concentrer sur un sujet qui revient aujourd’hui beaucoup sur le web, le m-commerce. En effet, avec l’augmentation du trafic sur mobile, le m-commerce est devenu l’un des principaux leviers de croissance à prendre en compte pour le développement de votre entreprise. Dans la stratégie multicanale que choisissent beaucoup d’entreprises aujourd’hui, le m-commerce est devenu un canal très important.

 

Le m-commerce, qu’est ce que c’est ?

Le m-commerce est le prolongement direct du e-commerce, ou plutôt son petit frère, et est voué à grandir très rapidement. Le m-commerce est la présence optimisée de sa boutique sur les terminaux mobiles. Il y a aujourd’hui plusieurs formes de présence sur mobile, du site web responsive à l’application mobile (Apple, Android, etc.). Il faut développer ces différentes approches suivant le type de votre clientèle, afin de vous adresser à chaque mobinaute, de celui qui souhaitera avoir votre application sur sa première page de smartphone jusqu’à celui qui vient occasionnellement et préfère utiliser votre site optimisé pour mobile plutôt qu’utiliser sa mémoire de téléphone pour y installer votre application. Il faut savoir qu’à ce jour, la navigation sur mobile et tablette atteint 51,3% en 2016*, dépassant ainsi la navigation sur desktop.

 

Quelques chiffres :

Aujourd’hui, beaucoup de boutiques en ligne ont décidé de se lancer dans le m-commerce, et celles ayant bien optimisé leur présence sur le mobile réalisent 7% de leur chiffre d’affaires via ce canal de vente. Les internautes passent en moyenne 1h41* par jour à naviguer sur internet sur leur mobile, ce qui représente environ 50% du temps total. De plus, aujourd’hui, le m-commerce représente plus d’¼ du chiffre d’affaires du e-commerce.

 

Alors, quelle(s) stratégie(s) adopter ?

Votre site en responsive :

Pour convertir vos clients sur mobile, il est nécessaire d’envisager plusieurs changements dans votre boutique en ligne. Vous devrez d’abord optimiser votre site pour qu’il soit responsive (accessible sur mobile, ergonomique et visuellement agréable). C’est une phase très importante, car beaucoup d’internautes commencent leur sélection d’articles et visualisent les différents sites sur mobile, puis finalisent leur achat sur un autre écran, généralement sur ordinateur.

Votre site en applications smartphone:

Aujourd’hui, de nombreuses boutiques d’applications, ou “store” existent sur smartphone, et il est nécessaire que vous soyez présent sur un maximum d’entre elles, et notamment sur l’App Store d’Apple, Android Market, Google Play et Windows Store.

Votre présence sur mobile, sans passer par ces moyens :

Si vous ne pouvez pas saisir l’opportunité d’avoir un site web responsive ou une application smartphone, alors optez pour cette troisième solution qui peut être très efficace. Les “stores” d’application mobile sont assez nombreux, et le nombre d’applications présentes le sont encore plus. Vous pouvez alors choisir des types d’applications moyennement connues ou très connues et créer un partenariat. Cela est surtout utile pour les e-commerçants qui possèdent également des boutiques physiques. Faites alors un partenariat avec une application de “bons plans à proximité” et ajoutez-y votre boutique physique en y mettant un lien dans la description. En plus de vous faire connaître, vous attirez des prospects et pourrez peut-être les convertir en clients. Si vous êtes un pure player, vous pouvez mettre en place un partenariat avec une application complémentaire de la vôtre déjà présente dans les différents stores existants et lui demander de vous créer un lien renvoyant vers votre site web ou votre blog.

 

Le m-commerce, pour quelle cible ?

Le m-commerce s’adresse à tous les possesseurs de smartphones et de tablettes. 62% de la population française a un smartphone, et on retrouve particulièrement une cible importante, avec un pouvoir d’achat intéressant pour les e-commerçants, qui sont les 25 – 34 ans, tranche d’âge jeune et active, souvent “accro” aux nouvelles technologies et aux nouvelles solutions mobiles.
Le m-commerce, c’est plus de 3 millions d’acheteurs en France, alors il ne vous reste plus qu’à appliquer nos conseils pour atteindre ces prospects potentiels. Si vous avez des questions sur le m-commerce, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en dessous de cet article, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Sources :
*http://www.blogdumoderateur.com/navigation-mobile-depasse-desktop/

Pourquoi les marques doivent-elles investir YouTube ?

Pourquoi les marques doivent-elles investir YouTube ?

YouTube a aujourd’hui une renommée considérable qui ne cesse de croître de jour en jour. Le succès de YouTube est dû au fait que c’est à la fois un moteur de recherches de vidéos, un service d’hébergement, une plateforme de publicité, un réseau social et un site communautaire. C’est cet ensemble de fonctionnalités qui a séduit le monde entier. Les marques comme les particuliers y trouvent chacun leur intérêt. A l’heure où les jeunes consomment un très grand nombre de vidéos, nous vous présentons les raisons qui doivent pousser une marque à être sur YouTube. Que vous choisissiez de créer une chaîne YouTube dédiée à votre marque ou que vous préfériez confier vos produits à un influenceur du web pour un placement de produits, YouTube a un intérêt considérable dans tous les cas.

 

  1. Le format vidéo a pour avantage d’être plus viral et plus apprécié que les textes comme les articles de blog, ce qui, en terme de visibilité, est un grand avantage. Une minute de vidéo est équivalente à 1,8 millions de mots : de quoi vous convaincre rapidement sur l’intérêt de la vidéo pour faire passer un message !

 

  1. Le but premier d’un utilisateur de YouTube est de regarder des vidéos afin de trouver des informations intéressantes sur un sujet ou un produit, mais également de se divertir.  On sait que les internautes qui visionnent des vidéos sur YouTube ont 1,6 fois plus de chance d’acheter les produits mentionnés dans les vidéos. Comme nous comptons 24 millions de visiteurs sur YouTube en France, le calcul est simple et cela multiplie considérablement les chances qu’un internaute finisse par acheter votre produit en visionnant une vidéo sur YouTube. D’ailleurs, le taux de conversion de YouTube est de 1,6%, rivalisant ainsi avec les réseaux sociaux les plus renommés tels que Facebook.

 

  1. Être présent sur YouTube, c’est également façonner une histoire et une bonne image autour de votre marque. Faire du storytelling est un bon moyen de tenir en haleine les internautes et développer votre capital sympathie !

 

  1. Votre site e-commerce en tirera également des bienfaits en terme de SEO. En effet, sur le moteur de recherches Google, les vidéos tiennent une place toute particulière dans les résultats de recherches proposés. De plus, YouTube appartenant à Google, celui-ci favorise donc naturellement sa plateforme de vidéos, et 8 vidéos proposés par Google sur 10 proviennent de YouTube. C’est donc un fabuleux moyen de travailler un peu plus son SEO et sa présence sur les moteurs de recherches !

 

  1. Le but d’une marque, c’est de satisfaire toujours plus ses consommateurs. Mais pour cela il faut comprendre ses clients, leurs intérêts, leurs habitudes shopping, etc. Les chaînes des YouTubeurs sont pour cela une mine d’or ! En effet, les YouTubeurs et YouTubeuses partagent avec leurs abonnés, mais les abonnés donnent aussi leurs avis en commentaires et c’est précisément ça qui vous intéressera ! Vous dénicherez de nombreuses informations sur les habitudes de consommation de vos produits, la façon dont les YouTubeurs les mettent en valeur, mais aussi ce qui plait aux internautes et bien d’autres données à réutiliser dans votre stratégie marketing.

 

Vous l’avez compris, vous ne pouvez plus ignorer les grands intérêts que représente YouTube pour valoriser votre marque et vos produits ! N’hésitez pas à consulter notre site pour comprendre les rouages de la mise en place d’un partenariat avec un YouTubeur ou une YouTubeuse. Notre équipe d’experts passionnés se tient à votre disposition pour d’éventuelles questions et nous serions heureux de mettre notre savoir faire au service de votre marque pour accompagner votre présence sur YouTube.

Lexique SEO et référencement naturel

Lexique SEO et référencement naturel

Les mots “SEO”, “SEA” ou encore “crawl” ne vous évoquent rien ? Si vous souhaitez travailler votre marketing digital, la première étape est de connaitre sur le bout des doigts les différents termes qui composent ce que l’on appelle le référencement naturel, le SEO, et le référencement “payant”, le SEA.

 

AdWords :
C’est le programme de liens commerciaux de Google. Il permet aux entreprises de diffuser des annonces commerciales ou de mettre en avant leur site sur les moteurs de recherche grâce à l’achat de mots-clés.

Ancre de lien :
Texte cliquable et visible par un internaute. Elle sert de support à un lien hypertexte.

Author Rank :
Indice de réputation d’un auteur du web. Google le calcul et le prend en compte dans le positionnement des sites.

Backlink :
Lien externe pointant vers un site web.

Balise h1, h2…h6 :
Ces balises sont présentes dans le code d’une page web. Elles correspondent aux titres et sous titres éditoriaux. Elles servent à montrer aux moteurs de recherches les informations les plus importantes dans une page, et pour cela elles doivent contenir des mots-clés.

Balise méta description :
Balise HTML présente dans l’entête d’une page web, permettant d’ajouter une description rapide ou des mots clés du contenu d’une page. Cette balise est parfois utilisée en tant que descriptif sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Balise Meta Keywords :
Balise qui associe une page web à des mots clés.

Balise Title :
Tag html qui structure une page web. C’est également le titre de la page qui s’affiche dans les moteurs de recherche.

Black Hat SEO :
Pratiques non éthiques qui visent à se positionner artificiellement en haut des pages de résultat de Google. Ces pratiques sont punies par Google.

Cloaking :
Le principe est de configurer deux pages de site web, une sur optimisée pour le référencement naturel et lu par les moteurs de recherche et l’autre à destination des internautes. Cette pratique est déconseillée car pénalisée par les moteurs de recherche.

Clustering :
Le principe est de faire apparaître dans la page de résultats deux pages du même site.

CPC :
Signifie “coût par clic”, c’est le prix d’un mot clé dans Google Adwords.

Crawl :
Exploration des pages d’un site internet par un robot des moteurs de recherche afin d’indexer ou mettre à jour ces pages.

CTR :
Cela signifie Click Through Rate, ce qui veut dire en français taux de clics. C’est donc la mesure de l’impact d’une campagne de communication publicitaire en ligne en fonction du nombre de clics.

Google Panda :
C’est un algorithme de Google qui pénalise les sites ayant un contenu pauvre, de mauvaise qualité ou dupliqué.

Google Penguin :
Comme Google Panda, c’est un algorithme de Google qui lutte contre les liens factices et les backlinks sur-optimisés.

HTML:
(Hypertext Markup Language) est le langage de mise en forme le plus utilisé pour la création de pages sur le web.

Moteur de recherche :
Site internet sur lequel, en entrant des mots clés, on obtient une liste de sites correspondant à la demande, généralement par ordre de pertinence.

Negative SEO :
Pratiques pour amener Google à pénaliser ses concurrents et donc de faire descendre leur positionnement sur les pages de résultats de Google. De plus, cela nuit à leur image.

Netlinking interne :
Stratégie d’échange et de collecte de Backlink afin d’augmenter la popularité d’un site.

Netlinking externe :
C’est le travail du maillage entre les différentes pages et rubriques d’un site.

Positionnement :
C’est la place qu’occupe un lien sur un moteur de recherche en utilisant seulement le référencement naturel.

Robots.txt :
Fichier placé à la racine d’un site Internet et qui permet de donner des instructions relatives à l’exploration des contenus d’un site par les robots d’exploration des moteurs.

SEA :
C’est l’acronyme de “Search Engine Avertising”. C’est l’utilisation de liens commerciaux et publicitaires sur les moteurs de recherche.

SEM :
Cela veut dire “Search Engine Marketing”. C’est l’ensemble du SEA (liens commerciaux) et du SEO (référencement naturel).

SEO / référencement naturel :
Cela signifie “Search Engine Optimization”. C’est le fait d’optimiser un site internet grâce à son contenu en utilisant un ensemble de techniques afin d’améliorer sa visibilité sur les pages de résultat des moteurs de recherches.

Trafic organique :
C’est le nombre de visiteurs d’un site qui proviennent d’un moteur de recherche.

URL – Uniform Resource Locator :
C’est une adresse électronique permettant de localiser un site sur internet. De plus, il indique le chemin d’accès, le nom de la page etc.

URL Canonique :
C’est une balise qui sert, lorsque plusieurs contenus similaires ont des URL différentes, à indiquer au moteur de recherche laquelle est la principale.

Alors, prêt à vous lancer dans l’optimisation de votre référencement ?

Chaîne YouTube de marque : 10 conseils pour se lancer avec succès

Chaîne YouTube de marque : 10 conseils pour se lancer avec succès

2016 étant considérée comme l’année de l’avènement du format vidéo, YouTube, la plateforme d’hébergement de vidéos où sont postées plus de 400h de vidéos par minute, est donc plus que jamais mise à l’honneur ! Les YouTubeurs sont aujourd’hui plus populaires que les plus célèbres présentateurs de télévision et 44% des Français de 16 à 34 ans affirment qu’ils choisiraient YouTube par rapport à la télévision ou au streaming s’ils ne devaient en choisir qu’un. Il est donc grand temps de miser sur le bon levier d’acquisition et de diffusion afin de devenir vous aussi un acteur influent auprès des internautes. Pourquoi ne pas vous lancer et créer votre propre chaîne YouTube entreprise grâce à nos 10 conseils ?

Pourquoi créer une chaîne YouTube d’entreprise ?

Une chaîne YouTube de marque permet de poster des vidéos au nom de son entreprise, présenter ses valeurs, ses produits et ses services différemment grâce au format vidéo.

Les intérêts pour votre entreprise sont multiples :

  • Le partage de vos vidéos avec les abonnés de votre chaîne aura pour conséquence d’améliorer votre image de marque et votre e-réputation. En effet, vous pourrez donner aux internautes qui vous suivent une autre vision de votre entreprise, plus intime et ludique, en appuyant sur les valeurs qui vous sont propres.
  • Le format vidéo a pour principale qualité de se partager facilement. Il ne vous sera donc pas difficile d’augmenter votre notoriété auprès d’un large public grâce à la viralité.
  • Une chaîne YouTube d’entreprise vous permet d’offrir aux internautes un contenu pertinent et varié sur votre secteur d’activité. C’est un bon moyen de vous positionner en tant qu’expert passionné et acteur influent dans votre domaine et prouver aux internautes qu’ils peuvent vous faire confiance.
  • Le format vidéo participe également à l’optimisation de votre référencement naturel et en travaillant sur des concepts 360°, à booster vos campagnes marketing.

 

10 conseils pour bien lancer sa chaîne YouTube de marque

Conseil n°1 : imaginer un concept

Pour commencer, il est important d’imaginer et de créer un concept pour votre chaîne YouTube entreprise. En effet, il faut concevoir autour de votre chaîne un univers qui véhicule vos valeurs, votre histoire afin de donner une identité forte et singulière à votre marque. Le but est que les internautes s’identifient et considèrent votre marque comme une “love brand”, mais cela n’est possible qu’à condition de développer un concept intelligent, pertinent et adapté à ceux que vous souhaitez toucher. Pour cela, choisissez un concept large qui offre de nombreuses possibilités pour diversifier les formats et qui vous permet de faire évoluer vos contenus rapidement et simplement en fonction des retours constatés.

Conseil n°2 : adopter une stratégie éditoriale

Dans un second temps, le fait de développer une ligne éditoriale et une stratégie de publication adaptées à votre cible est un point primordial qu’il ne faut surtout pas négliger. En effet, il faut définir au préalable le ton des vidéos, le type de contenus et leurs formats afin de créer un ensemble cohérent qui réponde à vos objectifs et soit en adéquation avec la stratégie que vous souhaitez mettre en place.

Conseil n°3 : varier les contenus

Pour que votre chaîne YouTube entreprise rencontre un franc succès, il faut que les internautes trouvent un intérêt à regarder chacune de vos vidéos, c’est pourquoi il faut varier le type de publications. Si votre contenu n’est pas assez diversifié, ils risquent de se lasser. Il existe de nombreuses possibilités de contenus de vidéos comme par exemple les tutos, les DIY, les vidéos coulisses… Au-delà de la diversité, vous devez miser sur la qualité de vos vidéos, la proximité avec votre audience et toujours veiller à lui apporter une réelle valeur ajoutée.

Conseil n°4 : créer un rythme de publication

Afin de tenir en haleine les internautes, pensez à définir au préalable un rythme de publication et à vous y tenir. Le but est de donner un rendez-vous à votre audience. Par exemple, pour une marque qui débute, il est conseillé d’opter pour une publication par semaine. Néanmoins, vous devez vous adapter à votre secteur d’activité, à votre cible et surtout au budget que vous êtes prêts à consacrer à votre chaîne YouTube de marque. En fonction du succès de votre chaîne, ce rythme peut être amené à être modifié. N’oubliez pas d’utiliser le principe du storytelling qui consiste à raconter une histoire et qui doit permettre de maintenir votre audience dans l’attente de votre prochaine vidéo, de capter son attention et de susciter l’émotion.

Conseil n°5 : soigner l’identité visuelle

Comme nous l’avons vu précédemment, créer une identité autour de votre chaîne est indispensable. Votre identité passe aussi par l’habillage graphique de votre concept avec un logo, un avatar ou encore une bannière. L’identité visuelle de votre chaîne YouTube entreprise doit être différenciante et reconnaissable pour que votre marque sorte du lot et suscite l’engouement chez votre communauté.

Conseil n°6 : travailler avec un ambassadeur

Pour que votre concept fonctionne et soit apprécié, choisir un influenceur et plus particulièrement un YouTubeur comme ambassadeur de la marque est la clé de la réussite. En effet, s’associer avec un créateur de contenus qui sait parfaitement comment s’adresser au public de la plateforme est un réel avantage pour créer une chaîne YouTube d’entreprise. Son rôle sera de mettre au service de votre marque sa notoriété, de la représenter mais aussi de fournir des contenus adéquats pour votre cible. Un YouTubeur connaît les codes et les formats qui plairont à votre cible, et il vous permettra donc d’attirer sur votre chaîne une audience qualifiée et intéressée par votre contenu.

Conseil n°7 : varier les intervenants

Toujours dans le but d’avoir un contenu de qualité et de partager votre expertise, il est très important que vous puissiez avoir plusieurs types d’intervenants sur votre chaîne. Que vous souhaitiez mettre en avant vos salariés, travailler avec des influenceurs du web ou faire appel à des experts, il vous faut impérativement diversifier et adapter votre choix aux types de contenus que vous aurez choisis.

Conseil n°8 : mettre vos contenus en avant

Une fois que vous avez réussi à monter votre chaîne YouTube d’entreprise, il faut la faire connaître et diffuser vos contenus. Pour cela vous devez élaborer une stratégie pour mettre en avant votre chaîne. Les réseaux sociaux, les bannières publicitaires ou les publicités en pré-roll sont d’excellents moyens de vous faire connaître auprès de votre cible et de vos potentiels clients.

Conseil n°9 : acquérir des abonnés

Après avoir imaginé un concept, défini une ligne éditoriale et un rythme de publication et mis en place une stratégie pour faire connaître votre chaîne, la dernière étape est de travailler l’acquisition d’abonnés. Il existe une multitude de possibilités et d’opérations à prévoir comme des jeux concours qui vous permettront d’augmenter rapidement votre nombre d’abonnés qualifiés qui seront informés de la publication de chacune de vos vidéos.

Conseil n°10 : penser votre budget

Avant d’envisager ce projet, il est essentiel que vous prévoyiez votre budget pour le lancement et pour la gestion de votre chaîne. Si la création d’une chaîne YouTube est gratuite en soi, il vous faut réfléchir à tous les frais liés au fonctionnement quotidien de votre chaîne afin de définir un budget que vous pourrez allouer à ce levier. Collaborations avec les YouTubeurs ou les influenceurs du web, frais d’agence partenaire ou de création de vidéos… Tout doit bien être chiffré dès le départ pour éviter les mauvaises surprises ! Ayez en tête que les retours de ces investissements se feront sur le long terme et seront très intéressants en termes de ROI.

 

Nous vous avons livré tous nos conseils pour que le lancement de votre chaîne YouTube de marque soit une vraie réussite. N’oubliez pas qu’une chaîne YouTube d’entreprise est une véritable vitrine et aura un impact sur votre image de marque. Misez ainsi sur la qualité de vos prises de parole et de votre contenu pour être reconnu comme un expert dans votre domaine, susciter l’émotion chez votre communauté et devenir une “love brand”. Si vous avez besoin de plus de conseils ou tout simplement d’informations, n’hésitez pas à contacter l’équipe d’Envergure Digitale en laissant un commentaire !